Al Yasmina – Jasminum – ⵜⴰⵣⵏⵣⴰⵡⵜ – Contributions à l’étude de la flore du Maghreb & du Sahara
N°1 - Automne 2020
Vers un inventaire des arbres remarquables
du Maghreb et du Sahara
Zahora Attioui & Claude Lemmel
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 1/15
Dossier :
Vers un inventaire des arbres remarquables
du Maghreb et du Sahara
Zahora Attioui & Claude Lemmel
atlas-sahara.org
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 2/15

Les beaux arbres, les vieux arbres sont un patrimoine qui mérite d'être inventorié et protégé. Les arbres remarquables sont partout; dans les grandes zones naturelles, bien sûr, mais aussi dans les villes, dans les douars, au bord des routes. Pour les inventorier un simple appareil photo ou même un téléphone portable suffisent: une photo de l'arbre en entier pour montrer ses dimensions et sa place dans le paysage, puis une photo du feuillage pour qu'on puisse lui donner un nom; et pour des genres où il y a beaucoup d'espèces, comme les pins, les chênes ou les eucalyptus, une photo des fleurs ou des fruits si c'est possible.

Aujourd'hui il n'y a d'arbres que par la décision des hommes : décision de l'avoir planté ou décision d'avoir empêché qu'il soit coupé.

Les arbres qui n'ont pas été voulus ou qui n'ont pas été protégés ont fini depuis longtemps sous la hache du bucheron, du berger ou du charbonnier. Près des villes et des villages, c'est évident; mais au XXe siècle, avec l'avènement des véhicules automobiles, y compris dans les montagnes, les hauts-plateaux et même fort loin dans les dunes du Sahara.

Un arbre "remarquable", c'est d'abord un arbre "remarqué" par quelqu'un qui a ressenti face à lui une émotion, du respect, de la curiosité... ce peut être un arbre très grand, ou très vieux, ou d'une espèce rare, ou particulièrement visible dans le paysage, ou objet d'une vénération dans un lieu sacré, ou un arbre rattaché à un souvenir, à une histoire ancienne...

Alors n'hésitez pas, autour de chez vous ou en voyage, photographiez vos arbres remarquables et envoyez en les photos à redaction@alyasmina.org pour une publication dans un prochain numéro !

Ci dessous, "pour le plaisir des yeux", quelques premiers arbres, sans aucune prétention ni botanique, ni ethnologique.

Abricotier - Mechmech - Prunus persica

2018/03/20 - Tafilalt - Tazougart (gps: 32.0889,-3.77226 - altitude: 1095 m)
Le vieux ksar a été abandonné pour une maison plus moderne, avec l'électricité et l'eau courante. Mais le vieil abricotier est resté là, magnifique. Le temps a moins prise sur lui que sur les murs de terre battue ou que sur l'aïeul qui autrefois l'a planté.
2017/11/26 - Tafilalt - Tiaallaline (gps: 32.2675,-4.39238 - altitude: 1265 m)

Acacia - Talha, Amrad - Acacia tortilis var. raddiana

Tout près de l'océan, un vieil acacia a survécu à tout. Aux tempêtes qui ont couché son tronc, à la hache qui a pris ses plus belles branches pour le toit de la cabane ou pour rafistoler le bateau.
Un vieil acacia "anémo-morphosé". Sa frondaison a ployé sans rompre et forme un immense auvent qui peut abriter hommes et troupeaux.
2020/01/08 - Côte atlantique du Sahara - Laayoune (gps: 26.8610,-13.0880 - altitude: 123 m)
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 3/15

Amandier - Luz, Talluzt - Prunus dulcis

2020/02/12 - Saghro - BouGafer (gps: 31.1132,-5.3729 - altitude: 1140 m)
Il faut le printemps pour se rendre compte de la place des amandiers dans l'oasis. Amandes, dattes, olives, grenades, figues et raisins apportent un peu de prospérité dans les rudes montagnes du Saghro.
2020/02/13 - Saghro - BouGafer - Tazelaft (gps: 31.1351,-5.3966 - altitude: 1174 m)

Arganier - Argane - Argania spinosa

2015/02/23 - Essaouira - Kouach (gps: 31.5530,-9.62630 - altitude: 150 m)
La "forêt d'arganiers", ou ce qu'il en reste. Le charrue du laboureur contourne les gros arbres porteurs de fruits. Mais quel espace est laissé aux jeunes pousses? Faute de régénération, l'arganeraie risque de mourir au rythme de ses vieux arbres.
2009/10/22 - Vallée du Souss
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 4/15

Arich - Calligonum arich

L'Arich vit solitaire au sommet des dunes. C'est un arbre endémique du sud tunisien. Il devient rare faute d'avoir été trop coupé comme bois à brûler.
2018/12/28 - Tunisie - Parc national de Jbil (gps: 32.8590,9.5632 - altitude: 241 m)

2018/12/28 - Tunisie - Parc national de Jbil (gps: 32.8590,9.5632 - altitude: 241 m)

Baobab - Adansonia digitata

En Mauritanie le Sahara vient à la rencontre du Sahel. Un vieux baobab, le roi des arbres africains, survit dans le lit d'un oued.
2019/12/21 - Mauritanie - Tidjikdja (gps: 18.2567,-11.8172 - altitude: 368 m)
2019/12/21 - Mauritanie - Tidjikdja (gps: 18.2567,-11.8172 - altitude: 368 m)
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 5/15

Chou-fleur de Bouhamama - Achelnoud - Anabasis = Fredolia aretioides

Un vieux pied déchaussé laisse voir le tronc du "Chou-fleur de Bouhamama": même s'il dépasse rarement 40cm de haut, c'est bien un arbre!
2019/05/07 - Tafilalet - Bouanane (gps: 32.0171,-3.1408 - altitude: 855 m)
La steppe à Fredolia occupe la zone de transition entre les hauts-plateaux et le Sahara, au Sud de l'alfa (Macrochloa tenacissima), mais au nord du talha (Acacia tortilis var. raddiana.
2019/10/27 - Tafilalet - Hamada d'Aoufous (gps: 31.8087,-4.0493 - altitude: 982 m)

Chêne vert & Cade - Ballout & Ârâr - Quercus ilex subsp. ballota & Juniperus oxycedrus

A gauche un chêne vert en cours d'émondage par un berger pour nourrir ses chèvres; à droite un cade; et nous aurions pu montrer des cèdres ou des thurifères tout aussi sévèrement ébranchés.
2018/10/01 - Parc national du Haut-Atlas Oriental - Tizi N'Talrhemt (gps: 32.5861,-4.5657 - altitude: 2183 m)
Le surpâturage a tué la végétation herbacée et les arbustes; les orages ont emporté la terre dans les vallées; l'émondage des arbres donne un court sursis aux troupeaux; mais lorsque les derniers arbres seront morts, les hommes ne pourront qu'abandonner le désert qu'ils auront créé.
2018/10/01 - Parc national du Haut-Atlas Oriental - (gps: 32.5886,-4.5415 - altitude: 1942 m)
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 6/15

Cocculus - Cocculus pendulus

2019/12/13 - Adrar de Mauritanie - Ouadane (gps: 20.9272,-11.6148 - altitude: 411  m)
Cocculus pendulus est une liane qui peut atteindre des dimensions imposantes et pousser son feuillage au sommet des arbres les plus hauts.
2019/12/13 - Adrar de Mauritanie - Ouadane (gps: 20.9272,-11.6148 - altitude: 411 m)

Cotoneaster de l'Atlas - Cotoneaster atlanticus

Le seul gros Cotoneaster que nous ayons jamais vu. Bien à l'abri à l'entrée d'une grotte dans une paroi inaccessible aux chèvres.
2019/05/31 - Haut-Atlas - Agoudal (gps: 31.9557,-5.5427 - altitude: 2549 m)
2019/05/31 - Haut-Atlas - Agoudal (gps: 31.9557,-5.5427 - altitude: 2549 m)

Dattier du Sahara - Balanites aegyptiaca

2019/12/10 - Mauritanie - Piste Atar-Chinguetti (gps: 20.4973,-12.8961 - altitude: 336 m)
2019/12/10 - Mauritanie - Piste Atar-Chinguetti (gps: 20.4973,-12.8961 - altitude: 336 m)
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 7/15

Eucalyptus -

Quand on croise un arbre solitaire on peut se demander "Est-il le premier ou est-il le dernier?" Pour ce grand eucalyptus, la réponse est sans équivoque: il a été planté, mais par qui et pourquoi? En tous cas, il prouve que des arbres peuvent pousser sur ces hauts-plateaux arides. S'il n'y en a pas, il ne faut pas accuser le climat ou les sols, mais les ânes et les chèvres qui dévorent tous les jeunes arbres.
2009/10/30 - Taliouine
2009/10/30 - Taliouine
Francis Hallé refuse qu'on parle de "forêt" pour les plantations d'arbres. Et c'est vrai que ces eucalyptus ne constituent pas un biotope et qu'aucune régération spontanée ne s'opère sous leur couvert.
2015/01/02 - Maroc oriental - N6-Taza-Oujda
Mais il faut savoir se faire l'avocat du diable pour dire que ces arbres ont aussi des qualités: leur frugalité pour pousser sans apport d'eau sur des terres arides, la rectitude idéale leur tronc pour les charpentes, la beauté de leur silhouette brisant la monotonie du paysage.
2015/01/03 Maroc oriental - Oujda-Bouarfa
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 8/15

Euphorbes arborescentes - Darmouss - Euphorbia sp.

Les côtes atlantiques du Maroc abritent plusieurs espèces d'Euphorbes arborescentes. L'aridité du sol est compensées par l'humidité des vents venus de la mer.
Euphorbia regis-jubae
2015/02/25 - Essaouira-Agadir
Euphorbia balsamifera
2019/11/23 - N1-Boujdour (gps: 25.9112,-14.5288 - altitude: 6 m)
2017/02/20 - Fort BouJerif (gps: 29.0915,-10.3672 - altitude: 96 m)
Euphorbia officinarum subsp. echinus
2017/02/20 - Fort BouJerif (gps: 29.0915,-10.3672 - altitude: 96 m)

Frêne à feuilles étroites - Dardar, Touzzalt - Fraxinus angustifolia

Les gorges du Gheris abritent un peuplement exceptionnel de Pistachiers de l'Atlas qui forment une ripisylve dense sur les premières pentes caillouteuses au dessus des berges de l'oued. Ces pistachiers sont spontanés et sont préservés pour la cueillette de leurs fruits.
2016/06/14 - Versant sud du Haut-Atlas - Gorges de l'oued Gheris (gps: 32.0061,-5.10876 - altitude: 1413 m)
Dans un jardin nous remarquons un gros frêne. Nous demandons quel en est l'usage, pensant avoir pour réponse que ses feuilles nourrissent les chèvres en période de disette ou entrent dans la composition d'une "tisane des centenaires". Pas du tout! "Je garde cet arbre parce que c'est un pistachier mâle et qu'il est nécessaire pour féconder mes pistachiers femelles"! Un peu de savoir ancestral (le Pistachier de l'Atlas est effectivement dioïque, comme le palmier dattier) et une confusion heureuse auront protégé le gros frêne!
2020/06/29 - Versant sud du Haut-Atlas - Gorges de l'oued Gheris
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 9/15

Genévrier thurifère - Juniperus thurifera

Les vieux thurifères sont émondés avec plus ou moins de discernement. Leur feuillage est très aéré.
2016/05/25 - Haut-Atlas central - Ticheki (gps: 31.5018,-6.31857 - altitude: 2326 m)
Un énorme thurifère mort dans le douar. L'imam explique à Zahora qu'autrefois cet arbre était considéré comme sacré et qu'il juge cela "haram".
2016/05/24 - Ticheki (gps: 31.5018,-6.31857 - altitude: 2326 m)
Un thurifère "sacré" au bord d'une piste dans les Aït Seghrouchen (Haut Atlas oriental). Il est interdit de couper des branches sur cet arbre. La densité naturelle de son feuillage lui donne une silhouette très différente de celle des arbres émondés. Il est juste taillé par en dessous à hauteur de museau de chèvre par les bêtes qui viennent s'y mettre à l'ombre.
2016/05/31 - Ait-Seghrouchen
Les rites pré-islamiques sont encore bien vivaces chez les amazighs et on trouve accrochés aux basses branches des petits bouts de tissus en guise ex-voto pour trouver un mari, être enceinte d'un fils ou obtenir la guérison d'un proche.
2017/05/21 - Ait-Seghrouchen
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 10/15

Jujubier - Sedra, Azougar - Ziziphus lotus

Les jujubiers ont généralement un port arborescent. Les très vieux jujubiers ont un grand nombre de troncs qui se retrouvent perchés en haut d'une butte de sable qui s'est accumulée à leurs pieds avec le temps.
2017/10/28 - Tafilalt - Route Bouanane-Bouarfa (gps: 32.1437,-2.78742 - altitude: 900 m)
Un vieux jujubier a pris le port d'un arbre. Le tronc est en fait constitué de plusieurs tiges appliquées les unes contre les autres. Les chèvres se sont chargées de le tailler par en dessous, juste à la bonne hauteur pour ombrager un pique-nique.
2016/05/03 - Tafilalt - Piste Boudnid-Erfoud
Un jujubier porte de nombreux petits morceaux de tissus. Ce n'est bien sûr pas sa taille médiocre qui peut lui octroyer la baraka, mais la proximité d'un marabout. C'est un exemple de syncrétisme entre rites islamiques et pré-islamiques.
2017/05/07 - OuledAli (gps: 31.9471,-3.53832 - altitude: 940 m)
2017/04/07 - OuledAli (gps: 31.9472, -3.5422)

Mûrier noir - Morus nigra

Le mûrier noir est un arbre rare dans le Haut-Atlas.
2015/08/10 - Haut-Atlas - Telouet (gps: 31.3273,-7.20588 - altitude: 1982 m)
Est-ce le mûrier qui a été planté devant la mosquée ou la mosquée qui a été construite à côté du mûrier?
2015/08/10 - Haut-Atlas - Telouet (gps: 31.3273,-7.20588 - altitude: 1982 m)
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 11/15

Oléastre - Jbouj, Zebbouj - Olea europaea

2017/04/14 - Tafilalt - Alnif (gps: 31.0868,-5.21239 - altitude: 926 m)
A la question "cet arbre isolé est-il le premier ou le dernier?", la réponse est qu'il s'agit du dernier. Ce vieil oléastre est le plus méridional que nous connaissons dans le Tafilalet, c'est un témoin d'une période où le climat était bien plus humide.
2017/04/14 - Tafilalt - Alnif (gps: 31.0868,-5.21239 - altitude: 926 m)
2015/12/22 - Tafilalt - Bouanane (gps: 32.1857,-3.16590 - altitude: 1086 m)
Les oléastres n'ont pas besoin de disposer d'une ressource permanente en eau. Ils peuvent supporter des périodes de sécheresse complète. Ils peuvent donc prospérer dans des lits d'oued qui n'ont pas de nappe phréatique permanente mais qui coulent plusieurs fois par an après une pluie ou un orage éventuellement éloigné.
2015/12/22 - Tafilalt - Bouanane (gps: 32.1857,-3.16590 - altitude: 1086 m)
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 12/15

Peuplier de l'Euphrate - Safsaf - Populus euphratica

Le Peuplier de l'Euphrate habite les oueds qui ont une nappe phréatique permanente non salée. On le trouve le plus souvent dans les oasis, non pas qu'il ait besoin de la protection des hommes, mais plutôt parce que les hommes se sont installés là où il poussait.
2015/12/07 - Tafilalt - Kadoussa (gps: 32.2120,-3.81443 - altitude: 1134 m)
2015/12/07 - Tafilalt - Kadoussa (gps: 32.2120,-3.81443 - altitude: 1134 m)
2017/12/28 - Tafilalt - Boudnib
Un peuplier gigantesque, le seul que nous connaissons à avoir atteint ces dimensions. Un palmier s'est installé dans une cavité de son tronc.
2016/06/11 - Tafilalt - Kadoussa (gps: 32.1515,-3.79344 - altitude: 1103 m)
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 13/15

Pistachier de l'Atlas - Betoum - Pistacia atlantica

Le "pays des dayas" s'étend à l'est du Maroc et à l'ouest de l'Algérie sur la zone de transition entre les hauts plateaux et le Sahara. Ces dayas sont le plus souvent occupées par des pistachiers de l'Atlas et par des jujubiers. Ici une daya labourée préventivement pour que, si la pluie survient, l'eau puisse s'infiltrer facilement dans le sol. Ces labours permettent aussi que le vent dépose du sable dans les sillons et rende plus légère la terre souvent lourde et argileuse de la daya.
2015/01/03 - Maroc oriental - Aïn Beni Mathar
La daya morte. Les pistachiers de cette grande daya n'ont pas été tués par des années de sécheresse, mais au contraire par un orage très violent qui a charrié un fleuve de boue et obstrué le déversoir de la daya. Le niveau de l'eau, trop élevé, a asphyxié les racines des pistachiers.
2019/03/28 - Maroc oriental - Bouarfa (gps: 32.5525,-1.6293 - altitude: 1193 m)
Le pistachier des ânes...
2015/08/31 - Boudnib-Bouarfa
...et celui du dromadaire.
2016/05/23 - BeniBassia-Bouanane (gps: 32.1852,-3.16738 - altitude: 1085 m)
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 14/15

Pommier de Sodome - Tanarout - Calotropis procera

2019/11/28 - Parc national du Banc d'Arguin (gps: 20.6634,-16.0231 - altitude: 59 m)
2019/12/04 - Parc national du Banc d'Arguin (gps: 20.2028,-16.1373 - altitude: 25 m)

Grand Tamaris - Techwout - Tamarix aphylla

Le tamaris des filles...
2016/05/07 - Taous - Boudnib
... et celui des garçons.
2015/08/29 - Taous - Boudnib (gps: 31.9338,-3.58949 - altitude: 950 m)
Dans un lit d'oued ensablé, un vieux tamaris émerge de la butte de sable qui s'est accumulée à son pied...
2018/03/30 - Khemliya (gps: 30.9906,-3.99180 - altitude: 686 m)
... il est parasité par des pieds magnifiques de Cistanche tinctoria.
2018/03/30 - Khemliya (gps: 30.9906,-3.99180 - altitude: 686 m)
Al Yasmina n°1 - 2020Vers un inventaire des arbres remarquables - 15/15

Vigne - Dalia - Vitis vinifera

2020/06/29 -
La vigne fait partie des plantes méditerranéennes transplantées dans les oasis. Celle ci a 40 ans. Son énorme tronc lianescent serpente sur le sol.
2015/07/23 - Saghro (gps: 31.1350,-5.39862 - altitude: 1181 m)

Warionia saharae

2017/03/25 - Tazougarte (gps: 32.0286,-3.72291 - altitude: 1222 m)
2017/03/25 - Tazougarte (gps: 32.0286,-3.72291 - altitude: 1222 m)